La Presse parle de nous !

Publié le : vendredi 2 décembre 2005

Concert exceptionnel dimanche au théâtre
L'accordéon Club beaunois fête ses 30 ans en musique

     
Pour fêter ses 30 ans d'existence, l'accordéon Club beaunois propose dimanche après-midi un concert exceptionnel au théâtre. Retour sur trente années d'histoire.

En 1975, Robert Picard et André Dupays fondaient l'accordéon Club beaunois (ACB). A l'époque, ils voulaient développer la pratique de cet instrument et acheter un peu de matériel pour les premiers élèves.
Trente ans plus tard, l'ACB est toujours là. Sa mémoire s'appelle Mary-Claude Thurillat. Depuis 1979, elle occupe le poste de directrice musicale, soutenue par le grand accordéoniste dijonnais Tony Fallone. « Quand je suis arrivée, il y avait cinq élèves », se rappelle-t-elle. Actuellement, l'ACB compte une dizaine de membres, âgés de 11 à 35 ans, avec une majorité d'adolescents et est présidé par Frédérique Celestrano.
Concours et concerts
Pour des raisons financières et parce que les jeunes adultes sont de plus en plus pris par leurs études, l'ACB a limité ces dernières années les participations à la finale parisienne du concours organisé annuellement par l'Union nationale des accordéonistes de France (UNAF). Peu importe, ses membres continuent à se distinguer au plan régional, ajoutant régulièrement de nouvelles récompenses à un palmarès déjà fourni. On y trouve par exemple un certain Samuel Garcia, champion du monde en 1992. En 1993, Isabelle Bresson remportait le premier prix UNAF en excellence. La coupe de l'UNAF excellence revenait en 1994 à Marisol Fernandez et en 1995 à Sébastien Colson.
Par ailleurs, l'accordéon Club beaunois est entré dès 1979 à l'office de la culture et a intégré la Confédération musicale de France en 1980. Il s'est impliqué très tôt dans l'organisation de nombreux concerts, propose un thé dansant annuel, anime la Fête de la musique, les soirées estivales, la Vente des vins.
Pour fêter ces 30 années d'essor, une représentation exceptionnelle est donc proposée dimanche après-midi (voir encadrés). Elle aura nécessité près d'un an de préparatifs, des répétitions intensives depuis septembre et accueillera en seconde partie les professeurs de l'école Tony Fallone. « C'est l'occasion de remercier cet ami et professeur, car c'est bien lui qui est à l'origine de cette grande famille de l'accordéon Club beaunois », souligne Mary-Claude Thurillat, qui n'oublie pas non plus « les membres du bureau, les bénévoles, la ville de Beaune et les élèves qui ont participé et participent encore ». Les organisatrices espèrent d'ailleurs que les « anciens » seront présents dimanche : à bon entendeur.
Roselyne CHAPEAU
Pour fêter ses 30 ans d'existence, l'accordéon Club beaunois propose dimanche après-midi un concert exceptionnel au théâtre. Retour sur trente années d'histoire.